Le quad : est-il dispensé de contrôle technique ?

Publié le : 25 août 20214 mins de lecture

Le quad est un véhicule dont les modèles sont répartis en plusieurs catégories au même titre que les autres types de véhicule. Selon son utilisation, l’entretien et la vérification technique du quad doivent être réalisés régulièrement sans obligation légale imposée sur le propriétaire. Le contrôle technique s’appliquant au quad est notamment une opération facultative, mais la règlementation concernant ce type de transport peut être prochainement modifiée afin de renforcer la sécurité sur la voie publique.

Quad : dispensé ou soumis à un contrôle technique ?

Le contrôle technique concerne une grande majorité des véhicules sans tenir compte du type ou catégorie. Toutefois, certains ne sont pas automatiquement soumis à cette norme malgré leur circulation sur les routes ou leur utilisation particulière. En effet, tous les quadricycles à moteur sont dispensés d’un contrôle technique obligatoire et leur entretien dépend exclusivement de l’utilisateur. Ce dernier est alors libre de conduire un quad sans être tenu de vérifier son état, mais il faut souligner que l’inspection technique d’un véhicule est un processus essentiel pour prévenir les accidents.

Par ailleurs, le Parlement Européen tente de réduire le nombre de décès routiers en mettant en place des mesures de contrôle technique mandatées pour les véhicules à 2, 3 roues et les quadricycles. De ce fait, ces derniers devront passer la visite générique sans exceptions.

2023 : obligation de contrôle technique pour les quadricycles

À partir de 2023, tous les conducteurs de mobylette, scooter et quad seront dans l’obligation de faire inspecter leur véhicule. En outre, la procédure était déjà prévue en Europe pour les cyclistes motorisés à cylindre supérieure à 125 cm³, et la mise à jour de la mesure implique également les 50 cm³ ainsi que les voitures sans permis.

Par exemple en France, un décret stipule directement que la visite doit être réalisée au sein d’un centre de contrôle agréé à l’instar des voitures. De plus, celui-ci est à effectuer premièrement durant une période de 4 ans à compter de la date de mise en circulation et sera renouvelé tous les 2 ans. Le contrôle technique est d’ailleurs exigé lors de la revente.

Un contrôle controversé

L’établissement d’un contrôle technique obligatoire pour les quads et les 2 roues a cependant soulevé une masse de protestation par les nombreuses fédérations de motards, ce qui a causé un rétropédalage en règle. Le décret a donc été suspendu temporairement en faisant l’objet d’une discussion entre les élus politiques et les syndicats. Des instances ont également souligné qu’un contrôle technique obligatoire sur les quads et les 2 roues présente un problème de rentabilité, car l’investissement dans le matériel dans l’équipement adapté est incontournable. Ainsi, une hausse des prix peut aussi être adoptée afin de compenser la dépense primaire.

Plan du site